AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Strange man in a strange world [Eryla]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Petri Laihey

avatar

« Marmite, potions, grenouilles... »
« Marmite, potions, grenouilles... »


Féminin ♦ Age du Joueur : 21
♦ Messages : 79
♦ Inscrit le : 13/09/2010
♦ Exp : 2606


•• m y s e l f ••
♦ Pouvoir: Prémonition
♦ Pièces d'Or: 90
♦ Relations:

MessageSujet: Strange man in a strange world [Eryla]   Lun 27 Sep - 20:35


    J'étais entrain d'observer une jeune mère s'engueuler avec son fils de 4 ans, répétant qu'il était un grand chasseur de dragons. Je me rendis compte que je m'étais totalement stoppé en plein dans la foule quand un homme me lâcha d'un ton des plus sympathiques "Bouge toi sale crétin, tu vois pas que t'emmerdes tout le monde, là?" Mais mon regard le dissuada bizarrement d'insister. Je repris la marche, me faisant plusieurs fois bourrer dedans, ramassant plusieurs fois des coups de coude. Je soupirai en me demandant "Pourquoi est-ce que tu es venu jusque ici, mon petit Petri?" Etrangement, après cette pensé, mon esprit s'arrêta sur une image de Susuke, mon mentor. Le fait d'y repenser me fit largement sourire. Oh, c'était plutôt étonnant de voir ce visage tantôt si froid et fermé rayonner d'une telle façon. C'était un plutôt beau souvenir qui était entrain de revenir.
    Après quasiment chaque entrainement, nous disputions une partie de Shogi. Je n'ai jamais réussit à le battre.

    - Tu te débrouilles bien en tout, mon petit Petri maiiiis... T'es vraiment une crotte de chèvre en ce qui concerne le Shogi.
    - C'est faux, j'ai battu tout les hommes du bar de Joe. C'est juste toi qui est trop fort.
    - Vise la lune et tu tomberas dans les étoiles mon... élève?


    Un léger rictus toujours présent aux bouts des lèvres, je repris de plus belle ma petite ballade. Parce que ça n'était rien de plus. Quand je n'avais pas de "demandes d'informations" de Chasseurs, ni de combats à Echoriath, et que nous étions pas le soir - là, je trouvais toujours bien une demoiselle pour agrémenter mes soirées - je n'avais plus beaucoup de choses à faire. Voir des amis? Il faudrait déjà en posséder, avant de pouvoir leur rendre visite.

    Alors que je me perdais dans mes songes - "Mais pourquoi les femmes pensent-elles qu'il faut toujours des sentiments avant de satisfaire les désires d'un homme?" - une lueur bleue attira mon attention. Un sorcier en action?! Une belle demoiselle à sauver, peut-être? Dans tout les cas, ça ne pouvait être qu'intéressant! Me pressant dans la foulée, en poussant de léger "Pardon, excusez-moi", je me rapprochai rapidement de la source de ma curiosité. Je ne savais pas à quoi m'attendre, mais vu le niveau d'ennui que j'avais atteint, n'importe quoi - même un bouc danseur à lunettes - aurait fait l'affaire pour capter mon attention.
    Je me retrouvai face à une jeune fille, aux traits froids et semblant des plus énervée. Mais... C'était son oeil qui était la source de cette lueur! Mais c'était carrément une flemme, ou du moins quelque chose s'en rapprochant. Je tournai la tête, partant alors dans multiples hypothèses avant de me rendre compte que, si je la gênai, mon sujet d'étude - quoi? J'ignorais son nom! Autant la surnommer, nah? - allait déguerpir.

    - Waw, pas mal. J'ai jamais vu ça. Tu fais ça comment, ma petite?

    Me trouvant plutôt grand face à elle et sans doute beaucoup plus âgé, le - pourtant gentil - surnom "ma petite" sortit tout seul. Je ne lui voulais aucun mal, non, je laissais juste ma curiosité s'épanouir à son gré. Rien que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité





MessageSujet: Re: Strange man in a strange world [Eryla]   Mar 28 Sep - 19:59

    And she burns, like the sun...




    Cherche désespérément idée pour massacrer un idiot. Un abruti. Un… Un sale type ? Je ne saurais même pas le dire. Toutefois était-il que je le détestais. Foutu Yoru. Cette fois-ci, il m’avait vraiment énervé, encore plus que les fois précédentes. Quoique. Après chaque rencontre, je finissais en me disant ça. J’avais les poings serrés, pensant à ce crétin qui m’avait forcément gâché la journée, tellement mes nerfs avaient été mis à rude épreuve. Comment était-il possible de pouvoir garder son calme aussi longtemps, et de hurler après une personne bien précise, rien qu’en voyant son visage ? Hein, dites-moi ?
    Cette fois-ci, personne ne risquait de me rentrer dedans. Ah ça non. J’avais quelques mèches brunes qui retombaient devant mes yeux, ne faisant qu’accroitre mon air… Terrifiant ? Non, je n’irais peut-être pas jusque-là. Plutôt mon air de fille en rogne, à qui il fallait éviter de chercher quoique ce soit.

    Et puis, c’est en voyant les regards tournés vers moi de trois ou quatre gosses que je me souvins. « Ah oui. Mon œil ». Je soupirai, et machinalement, plaqua ma paume de main contre ma paupière. Rien à faire. Je n’allais pas marcher avec un œil fermé, comme une crétine, et puis, les rayons passaient à travers. Merci, espèce d’enfoiré de père que tu étais, si tu m’entends…

    J’ôtai donc ma main, et accélérai l’allure. Je devais vraiment me rendre à destination sous peu, où j’allais passer la nuit dehors… Je vous rappelle, je cherchais à aller à Nadekoo, pour trouver un « maître » qui m’apprendrait la plupart des tours que j’ignorais encore, en sorcellerie. Puis, d’un coup… On s’adressa à moi. Et à mon œil.

    Je me retournai. Un homme d’une quarantaine d’années (okai, j’exagérais, certes, mais à dix ans près, je m’en foutais totalement) me fixais. J’attendis que quelques secondes s’écoulent, environ une trentaine, avant de reprendre d’un ton qui se voulait glacial. De toutes façons, je n’avais plus de voix, j’avais trop hurlé après l’idiot de chasseur qu’était Yoru :

    - Qu’est ce que ça peut vous faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Petri Laihey

avatar

« Marmite, potions, grenouilles... »
« Marmite, potions, grenouilles... »


Féminin ♦ Age du Joueur : 21
♦ Messages : 79
♦ Inscrit le : 13/09/2010
♦ Exp : 2606


•• m y s e l f ••
♦ Pouvoir: Prémonition
♦ Pièces d'Or: 90
♦ Relations:

MessageSujet: Re: Strange man in a strange world [Eryla]   Mer 29 Sep - 19:56



    Light my fire


    30 secondes. Ce fut plus ou moins le temps que la demoiselle que j’avais interpellé mit pour me répondre. D’abord, je crus qu’elle était vexée, ou bien trop timide avant de me rendre compte qu’elle était plutôt du genre « Raouh, je suis une grande vilaine mystérieuse, tout le monde il est moche, tout le monde il est méchant et je vous embête tous avec mon air de grosse vilaine méchante qui fait peur ».
    Sauf que voyez-vous, niveau « Gros vilains méchants », j’avais été servi, donc – à part peut-être dans les cas vraiment extrêmes – niveau horreur, j’étais plutôt bien calé. Et puis, à y repenser, c’était plutôt comique comme situation. Pourquoi cela ? A attendre avec quelle voix elle me répondu, soit, chose très peu probable, elle revenait d’une fête où elle avait crier de joie, soit elle venait d’hurler sur un pauvre petit passant qui voulait juste un peu l’emmerder – rien de bien méchant, quand on y repense. L’élément drôle, là-dedans ? Eh bien le fait que la ‘tite dame se donnait un genre, très chers. Bah oui. Du moins, c’est ce dont mon esprit voulait me persuader. Elle devait avoir... aller... 18 ans ? Enfin, ce que je veux dire par là, c’est qu’on est pas aussi renfermé à cet âge. Enfin, elle avait ptête eu des trucs pas trop chouettes dans sa vie, ok, mais moi pas, peut-être ? Ouais, j’avoue, je suis pas non plus le type le plus sympa du monde. Mais moi, j’ai 36 ans. Vous vous en foutez. C’est pas grave, de toute façon, j’étais pas censé débattre là-dessus.
    Alors, qu’est-ce que ça pouvait me faire ? Je me retins de justesse de dire, d’une façon des plus naturelles « Eh bien en fait, j’en ai strictement rien à foutre, c’est juste que je m’embête. » Mais... en y repensant... J’allais sans doute l’énerver, donc, elle allait se casser. Et puis... Je ne sais pas trop comment vous expliquez. Enfin, vous devez déjà avoir ressenti ça. Le type en face de vous a une sale gueule, il vous aime pas, mais il vous intrigue alors vous restez là, même s’il vous hurle dessus pour que vous vous décidiez à déguerpir. Il y avait une grande intuition en moi qui commençait à me faire croire que c’était le cas, en ce moment même. Cependant, une idée me vint à l’idée : Ok, Petri, tu t’emmerdes. Y a une gamine qui ne peut être qu’une sorcière, que tu pourrais tester un peu psychologiquement, vu l’emmerdeur de service que tu es. N’est-ce donc pas une bonne idée, par pur hasard ?

    - T’as pas envie de boire un coup ? Vu l’état dans lequel t’as mis ta gorge, ça devrait plutôt te faire du bien, hum ?


    Ne répondant alors pas à sa « question » - après tout, ce n’était qu’une réplique pour sans doute ne pas se laisser « vaincre », vu le temps de battement qu’elle avait laissé entre mes paroles et les siennes -, je m’étais juste contenté de lâcher ça. J’avais soif, donc autant faire d’une pierre deux coups, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité





MessageSujet: Re: Strange man in a strange world [Eryla]   Dim 24 Oct - 19:57

Sandmann, Sandmann, mach die Lichter aus,
die Wahrheit ist grausam.


    Alors comme ça, il voulait m’inviter à boire un verre ? Haha, sans façons, merci, si cet étrange individu pouvait me laisser en tête à tête avec ma colère, ce serait sympathique. Je posai une main sur ma hanche, pesant le pour et le contre de sa proposition. Tiens, pourquoi n’avais-je pas déjà refusé, catégoriquement ? L’homme avait raison sur ma voix, je l’avais bien abimée, mais aussi, c’était de la faute à Yoru, il était tellement énervant…

    D’accord, je n’avais pas forcément eu besoin d’hurler comme ça, je le reconnais. Je n’arrivais pas à me contrôler, en la présence de cette erreur de la nature. Pour conclure ; j’avais deux possibilités : la première était de refuser avec mon immense sympathie naturelle et d’attendre que ça passe, et, avec un peu de chance, j’allais me réveiller avec ma vraie voix, demain matin. Deuxième possibilité, j’acceptais, ma voix se régénérerait un peu plus vite, je faisais éventuellement une connaissance agréable, et qui plus est, gratuitement. Car oui, il m’invitait, donc il payait. Peut-être que c’était un psychopathe dangereux, mais dans ce cas, je n’aurais qu’à lui envoyer mon verre en pleine figure. Je lui répondis donc :

    - C’est d’accord. Vous avez un nom, je suppose ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé









MessageSujet: Re: Strange man in a strange world [Eryla]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Strange man in a strange world [Eryla]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Archives et Corbeille :: Happy End :: Archives RP-